fbpx
acoustic treated studio

Le traitement acoustique en home studio

Après notre article concernant les éléments à avoir en home studio, il nous semblait cohérent de poursuivre sur notre lancée en parlant d’un point clé : le traitement acoustique d’un home studio.

Cette notion est relativement abstraite pour la plupart des débutants. Certains pensent que le traitement acoustique revient à insonoriser totalement une pièce (à la manière des chambres anéchoïques). Pour d’autres, elle revient au fait d’avoir des enceintes à 20 000€ et des plugins hardware onéreux. Certains encore, supposent qu’il faut étaler de la mousse partout sur les murs jusqu’à ce que la pièce en soit couverte. Rassurez vous, tout ceci est complètement faux.

Les bases de l’acoustique

Avant même de comprendre le concept de traitement acoustique, il faut revenir aux bases. A savoir, comment se déplace le son.

Comme vous le savez surement, le son est une onde. De cette manière, depuis notre source sonore (ici, nos moniteurs), le son se propagera dans toutes les directions. Nous entendrons donc le son direct qui provient directement de la source jusqu’à nous, mais également le son indirect. Celui ci parvient à nous après une ou plusieurs réflexions sur les surfaces environnantes (murs, élément dans la pièce…). Ce son indirect est connu sous l’appellation “réverbération naturelle”. Vous savez, ce que vous cherchez à imiter dans vos productions avec les effets de reverb. Nous allons ici chercher à la supprimer (ou au moins la réduire grandement). Car cette réverbération, si elle est intéressante lorsqu’elle est contrôlée, peut altérer notre perception du son original de par les déformations qu’elle induit au sein de celui ci.

L’objectif du traitement acoustique est donc d’avoir un son homogène et le moins déformé possible.

Comment traiter acoustiquement votre pièce?

Nous avons donc vu que notre objectif et de réduire le son indirect. Mais nous ne souhaitons pas pour autant avoir une pièce “sourde”. Il faut donc supprimer le son indirect. C’est ici que nous parlerons entre autres de l’utilisation des fameuses mousses.

Quels éléments utiliser pour le traitement acoustique de votre pièce?

Ici, nous utiliserons principalement 3 éléments. Il en existe bien davantage dans certains studios professionnels. Mais ici, nous ne parlerons que des principaux par souci de simplicité et de coût.

Les bass traps

L’élément principal. En effet, la plupart des fréquences problématiques se situent généralement dans les bas ou bas-médium dans les petits studios. De plus, dans la majorité des cas, il s’agit d’absorbeurs en mousse, donc poreux. Or ces absorbeurs sont dit à large bande. C’est à dire que les médiums et hautes fréquences sont également atténuées.  

Ces éléments se placeront dans les coins et les angles de votre home studio.

Les panneaux acoustiques

L’élément le plus connu car le plus abordable financièrement et le plus visible en studio. Ils doivent être ajoutés après les absorbeurs de basses afin d’éliminer le surplus d’aigus non traité par les bass traps ainsi que les ondes stationnaires existant entre les murs parallèles.

A noter que, à l’instar des bass traps, plus l’épaisseur des panneaux est importante, plus une grande partie du spectre de fréquences audibles sera absorbé. Vous devrez donc privilégier des panneaux avec une épaisseur plus importante (même si le prix est par conséquent plus élevé).

Les diffuseurs

Ce type de traitement est parfois considéré comme facultatif dans les studios de petite taille. cependant les avis divergent à ce sujet. Il semble donc utile de les présenter et de vous laisser vous faire votre propre avis.

Contrairement aux deux éléments ci dessus qui annulent la réverbération, celui ci permet une diffusion plus homogène du son dans toutes les directions, afin d’éviter “chambre sourde” expliqué précédemment. Mais ce genre de dispositif est relativement coûteux et des alternatives relativement efficaces peuvent être fabriquées facilement. Le plus simple étant d’installer une bibliothèque pleine de livres de taille différente à l’endroit ou vous souhaitez diffuser le son dans toutes les directions.

Comment les installer?

Ou les positionner?

Il n’existe pas de solution unique car chaque pièce est différente. Il faut donc faire plusieurs essais.

Pour tester la réverbération de votre pièce, utilisez le test du frappement de mains. Tapez des mains un peu partout dans votre pièce et écoutez attentivement les réverbérations produites. Reproduisez ce test à plusieurs moments lors de la pose de vos éléments et vérifiez que votre traitement à un effet positif sur l’acoustique de la pièce.

Commencez par positionner les bass traps dans les angles de votre pièce. D’abord dans les angles trièdres (en priorité les angles supérieurs). Puis les dièdres, placez en priorité vos bass traps sur les côtés puis au dessus

angles

La raison pour laquelle il faudra en priorité placer vos éléments dans les coins est simple. Les réflexions absorbées proviennent de chacune des trois dimensions (pour les angles trièdres, et deux pour les dièdres). En résumé, cela les rend globalement trois fois plus efficaces.

Dès que vos bass traps sont en place, il faut donc placer les panneaux absorbants plats. Ceux ci peuvent couvrir une surface allant généralement de 20 à 80% de la surface totale de votre pièce.

De manière générale, puisque ces panneaux suppriment les réflexions entre les murs parallèles, il n’est pas indispensable d’en placer aux deux points identiques de murs opposés. Surtout dans le cas ou vous disposez d’un nombre limité de panneaux. Vous pouvez plutôt les placer de manière à obtenir un damier.

Enfin, si vous avez choisi d’utiliser des diffuseurs, essayez de les fixer au plafond. Ou au moins au dessus du niveau de votre tête.  

Comment les fixer?

On arrive à un problème que l’on sous estime bien souvent… On cherche ici à fixer nos panneaux, et si possible sans détruire ni le mur, ni la mousse. Mais la mousse ne doit pas se décrocher toutes les 2 minutes non plus.

Bien que tous les murs soient différents, la marque Auralex à créé un ensemble de colles en spray qui sont devenues des références. parmi celles ci on peut trouver les FoamTak Spray Adhesive ou EZ-Stick Pro. Vous pouvez aussi utiliser tenter d’agrafer vos panneaux aux murs. Cependant, notez que les bass traps épais ne sont pas réellement adaptés à ce type de fixation. Libre à vous de choisir le type de fixation que vous préférez, ou d’en associer plusieurs.

La question du budget

Voilà une question qu’un grand nombre d’entre vous doit se poser maintenant. Si vous souhaitez traiter acoustiquement votre home studio, combien ça coûte? Et bien, là encore, il n’y a pas une seule réponse. Il existe certes des kits de panneaux pour des pièces de superficie définie créés par des marques reconnues dans le domaine comme Primacoustic. Mais on constate bien vite que l’addition est salée.

Cependant, vous pouvez faire des économies. Par exemple, en créant vous même vos panneaux acoustiques en fibre de verre. Ou bien, au contraire, vous pouvez acheter vos panneaux individuellement pour utiliser uniquement ce que vous avez besoin dans votre studio et créer un traitement sur mesure. L’un des principaux avantages de cette méthode est que vous n’avez plus besoin d’acheter tous vos éléments d’un coup, vous pouvez par exemple investir en priorité dans des bass traps et attendre d’avoir plus de moyens pour acheter le reste de vos éléments. Le son se retrouvera déjà amélioré par rapport à une salle “vide” et l’effet sur votre budget sera moindre.

Comme vous l’avez constaté, le traitement acoustique est un sujet complexe et nous n’avons fait qu’en effleurer la surface. D’autres articles plus poussés sur le sujet pourront voir le jour si cela vous intéresse, mais si vous êtes débutants, vous pouvez d’ores et déjà améliorer considérablement l’acoustique de votre pièce avec ces informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.