fbpx
illenium awake

Review album : Illenium – Awake

L’américain Nick Miller, plus connu sous son nom de scène Illenium sortait jeudi dernier son second album : Awake, sur son propre label Kasaya Records (sous label de Seeking Blue Records), très attendu par ses fans depuis l’annonce de celui ci, le 8 août dernier. Nous avons donc voulu écouter le résultat et vous faisons part de notre avis dans cette review.

Tout d’abord, inutile de laisser traîner le suspense bien longtemps, oui, l’album est bon, voir même très bon. On n’en attendait pas moins de la part de l’un des principaux représentants actuels de la Future Bass qui nous livre ici un projet maîtrisé de bout en bout qui semble assez cohérent (à quelques petits écarts près sur lesquels nous reviendrons plus bas) et globalement très agréable à l’écoute, à l’image des singles tirés de l’album et sortis depuis le début de l’année (Fractures, Feel Good, Sound of Walking Away, Crawl Outta Love & Leaving).

Un excellent album

Parmi les points forts de l’album, on peut noter la technique de mixage et de production du producteur, qui s’amuse avec les gains et cutoffs comme sur le drop de Crawl Outta Love et utilise de puissants effets de style ou de rythme pour un résultat émotionnellement bluffant.

Et en parlant d’impact émotionnel, il s’agit là aussi d’un des gros points forts de l’album. qu’il s’agisse des choix de mixage, des basses puissantes, de la guitare en intro de Fractures ou encore des voix des chanteurs/chanteuses qui correspondent parfaitement aux pistes, le résultat est… planant.

Qui ne dépasse pas les barrières de la Future Bass

Cependant, si le résultat est certes à la hauteur de nos attentes il n’est pas parfait pour autant, quelques légers points viennent noircir le tableau. A commencer par ce que l’on craignait de la part de Illenium : son style ne se renouvelle quasiment pas. On reste de nouveau sur une Future Bass puissante mais les sonorités ne varient que très peu au sein de l’album.

Et malheureusement, les deux tentatives de renouveau que sont No Time Like Now et Taking Me Higher sont dans un style légèrement plus Chill (ou l’on sent clairement l’influence de producteurs tels que Petit Biscuit) qui réussit moins au producteur américain. Sans être des échecs, ces deux tracks ou les vocals habituels ont été remplacés par des vocals chops dans la tendance actuelle ne véhiculent cependant pas la même émotion que les autres pistes de l’album. Pour autant, nous n’allons pas non plus critiquer ces deux morceaux qui sont ressentis comme des “pauses” au sein de l’album.

Illenium

Bilan?

Pour conclure, on peut dire que l’album Awake de Illenium est sans conteste une réussite qui saura se classer parmi les références du genre Future Bass, mais qui ne révolutionnera pas le genre pour autant. On notera que certaines tracks découvertes dans l’album telles que Free Fall se hissent au niveau des hits que l’on a déjà découvert au cours de l’année (Crawl Outta Love, Fractures…). En bref, on approuve!

Note finale : 8,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Available for Amazon Prime