fbpx
home studio

Comment monter son propre home studio

Publicités

Aujourd’hui, on reprend les bases pour ceux qui cherchent à monter leur propre home studio :

Vous vous intéressez à la production, mais ne savez pas par ou commencer, ni quel matériel est nécessaire? Rassurez vous, on fait le point dans cet article.

Les bases d’un home studio

L’ordinateur

Tout d’abord, cela semble évident mais il va vous falloir un ordinateur, et déjà ici, le budget est très variable. Bien entendu on vous conseille d’investir dans un Mac ou de monter un PC sur mesure dédié à la production selon vos préférences (un article arrive bientôt pour savoir comment choisir son ordinateur pour produire). Mais ceci nécessite rapidement un budget de plus de 2000€, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde, surtout lorsqu’on débute en MAO. Un laptop de milieu de gamme (environ 600€) que vous utilisez déjà pour vos tâches quotidiennes suffira amplement pour se faire la main.

Le séquenceur

Sur cet ordinateur, on installera un DAW (Digital Audio Workstation) aussi appelé par abus de langage séquenceur (le séquenceur n’étant qu’une partie d’un DAW). il s’agit d’un logiciel qui agit comme un ensemble d’outils qui serviront à enregistrer, éditer, manipuler, créer et lire des contenus audio. Si actuellement, chez EDMProduction, notre préférence va vers FL Studio, il n’existe aucun « Meilleur DAW », chacun ayant ses spécificités. On estimera un budget compris entre 200 et 1000€ en moyenne pour l’achat d’un des DAW parmi les plus populaires du marché actuel (Ableton Live, Bitwig, Cubase, FL Studio, Logic Pro, Pro Tools, Reason…).

Le casque

Maintenant que notre ordi est prêt à faire du son, il va nous falloir l’écouter. Et la manière la plus directe et intéressante économiquement reste le casque, puisqu’un casque de qualité correcte vous coûtera entre 50 et 200€ « seulement ». Et si vous cherchez des modèles en particulier, voici une sélection de casques faite par nos soins :

casque

Et plus…

Et voilà… C’est tout? Et bien, pas tout à fait. Certes cette configuration reste acceptable pour débuter, dans le cas ou les projets restent relativement simples. Mais vous serez très vite limité au fur et à mesure de votre progression. Voilà donc les pièces d’équipement qui vont permettre d’améliorer votre qualité d’écoute et faciliter votre production.

Pour aller plus loin

La carte son

Dans un premier temps, une carte son externe, il s’agit de l’élément le plus important devant être présent dans votre home studio après les pièces ci dessus. Celle ci permet, pour simplifier, d’amener le son depuis l’ordinateur vers le système d’écoute (enceintes ou casque). « Mais ça l’ordinateur le fait déjà » me direz vous… En effet, mais il le fait aussi bien que si on demandait à un joueur de foot amateur de jouer une finale de ligue des champions. Donc la carte son permet d’améliorer grandement la qualité de votre son. En outre, elle est également très utile pour l’enregistrement de vos voix ou instruments. Les plus abordables se trouvent pour une centaine d’euros et possèdent généralement 2 entrées (enregistrement micro et instruments) et 2 sorties (enceintes et casque).

Pour une utilisation basique, c’est amplement suffisant. Néanmoins, si vous souhaitez enregistrer plusieurs pistes en configuration « live » en tant que groupe, ou que vous avez plusieurs systèmes d’écoute, alors une carte son avec plus d’entrées/sorties devra être envisagée. Mais la qualité de la carte son ne se limite pas à son nombre d’entrées et sorties, Il faudra également vérifier son type de connexion (USB2.0/3.0, Thunderbolt, Firewire) et les convertisseurs qui impacteront la résolution et la fréquence d’échantillonnage. Ce sont deux notions que nous aborderons plus en profondeur dans un article qui traitera de la qualité du son.

carte son

Les enceintes

Maintenant que nous avons une carte son, il devient très intéressant d’acquérir des enceintes de monitoring. Contrairement aux enceintes Hi-Fi, qui sont conçues pour modifier le son afin de le rendre plus « agréable » à l’écoute (principalement en augmentant les basses fréquences, la reverb et en appliquant d’autres traitements similaires), les enceintes de monitoring ont pour objectif de reproduire le son le plus fidèlement possible. Le prix? Il dépend de la qualité, de la puissance et de la taille des hauts parleurs. Cette dernière dépendra principalement de la taille de votre home studio : dans une grande pièce, les basses seront plus diffuses et s’entendront moins que dans une petite pièce. Il faudra donc s’équiper d’enceintes avec un boomer plus grand (8, voir 10 pouces) qui restitueront plus nettement les basses.
Quelques exemples d’enceintes :

enceinte monitoring

Le clavier MIDI

Ensuite, nous allons chercher à faciliter notre composition avec un clavier maitre. Ce périphérique est en fait un contrôleur MIDI (pour Musical Instrument Digital Interface). C’est à dire que contrairement à un instrument, un contrôleur ne produit pas de son directement, mais envoie des informations traités par l’ordinateur qui créera le son.

L’intérêt principal est de permettre aux musiciens de jouer de n’importe quel instrument virtuel de la même manière que s’il jouait du piano. Les claviers sont disponibles avec 25, 49, 61, 73 ou 88 notes, ce qui correspond à différents nombres d’octaves. Les plus grands permettent de jouer des accords plus complexes et sont donc plus utilisés par les pianistes.

Un clavier se choisit donc par son nombre de touches, son type de toucher (un toucher dit « lourd » est plus proche de la sensation d’un piano) et les fonctionnalités dont il dispose. Car oui, la grande majorité des claviers possèdent de nombreuses autres fonctionnalités : Octave +/-, molettes pitch bend et modulation, boutons play/pause/rewind/record, etc ou encore potentiomètres, faders et pads paramétrables sont autant de fonctionnalités que vous pourrez retrouver sur les différents claviers. La encore, les prix sont très variables, partant de 50€ pour un AKAI LPK25 jusqu’à plus de 800€ pour un clavier de 88 notes à toucher lourd (comme par exemple le Studiologic SL88 Grand). Tout dépendra encore une fois de votre budget.

clavier maitre

Le micro

Enfin, un micro peut être un excellent investissement selon votre style de production, car si certains préfèrent générer leurs sons, l’enregistrement présente de nombreux intérêts. Une prise de son peut être une voix, un instrument ou une simple percussion (un « clap » en tapant des mains par exemple). La seule limite des sons que vous pourrez créer avec un micro sera votre imagination. Les prix commencent autour de 150€ pour finir… Très haut, à plusieurs milliers d’euros. Mais ces micros sont destinés à des utilisations très spécifiques. Et pour environ 600€, vous aurez un micro d’excellente qualité.

micro

Que retenir?

Quel budget?

Donc si on fait un bilan, si pour commencer, un investissement d’environ 300€ peut être suffisant si vous possédez déjà un PC (et c’est ce que nous vous conseillons dans un premier temps), dès lors que vous cherchez à monter en compétences et en équipement, un réel budget sera à prévoir.

Pour l’exemple, notre studio à EDMProduction est composé d’un PC monté sur mesure pour un budget d’environ 1200€ avec 2 écrans 27 pouces à 170€ pièce + FL Studio Producer Edition (189€) pour la partie software. À ceci nous avons ajouté une carte son 3 entrées/2 sorties (120€), deux enceintes à 180€ l’unité, un casque à 200€, un clavier maitre 25 touches dont le prix est autour de 70€ (que nous allons probablement changer dans les mois à venir par un clavier 49 touches avec un toucher plus lourd et des fonctionnalités et une synchronisation plus adaptée à FL) et un micro Scarlett avec pied de micro et filtre anti pop qui coûte environ 120€. Le tout revient donc à un investissement proche de 2600€, qui n’a bien sûr pas été fait en une seule fois.

Quelle évolution?

Evidemment, ceci ne prend pas en compte les éventuelles banques de sons et VSTs que vous pourrez acheter par la suite, ni le matériel « non informatique » (tels que des instruments de musique, les diverses mousses ou matériaux d’isolation ou encore le mobilier) nécessaire à votre home studio. Ce qui à également un coût non négligeable (que nous pourrons estimer dans un prochain article). Si l’on ajoute aussi du matériel de DJ, la facture peut rapidement devenir salée.

home studio

Pour finir, si l’on se tourne vers l’avenir, un home studio de qualité professionnelle n’est pas intéressant tant que vous ne gagnerez pas très confortablement votre vie grâce à la musique (et si c’est le cas, cet article ne vous sera probablement d’aucune utilité). Tout simplement car il est possible de réaliser des production d’excellente qualité dans un home studio « classique ». De plus, si vous recherchez une qualité de production extrêmement haute il est plus intéressant financièrement d’acquérir un home studio restant relativement abordable puis de payer une journée en studio d’enregistrement professionnel pour vos sessions de mastering (ce qui revient autour de 200€), ou de faire faire votre mastering par un ingénieur professionnel plutôt que d’investir des dizaines (voir même des centaines) de milliers d’euros dans un équipement que vous pourrez difficilement rentabiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.