fbpx
Instagram

Comment bien utiliser les hashtags sur Instagram ?

Publicités

Qu’est-ce que c’est qu’un hashtag ? Il permet tout simplement de savoir « de quoi on parle » à l’algorithme de calcul, afin de lui permettre de l’associer à de nouveaux contenus intéressants. Pour augmenter sa visibilité, l’artiste doit comprendre comment les exploiter afin de faire découvrir son compte et le rendre attractif. C’est le principe d’une étiquette : quand on ne sait pas ce que c’est qu’un produit présenté on regarde l’étiquette. Eh bien les hashtags sont la même chose ! Reste à savoir comment et de quelle manière les utiliser, pour que l’algorithme mette en avant le contenu présenté (et c’est ce que nous allons voir).

On distingue tout d’abord deux types de mise en avant par Instagram : 

La mise en avant artificielle : utiliser les hashtags pour obtenir likes/followers etc…  

La mise en avant réelle : utiliser les hashtags de telle manière à toucher de nouveaux utilisateurs pertinents et engagés en augmentant son référencement (ou SEO) naturel sur Instagram. C’est cette seconde méthode que nous allons privilégier dans cet article.

Définitions

TRAFIC : Ensemble des interactions et visites sur un compte (Instagram en l’occurrence)

NICHE : Définition du propre cadre d’activité. Une niche se caractérise d’une activité « globale » par le caractère « personnel » de l’activité. 

SPAM : Action répétée et repérée par un algorithme. Il a pour conséquence la mise à l’écart de l’utilisateur par l’algorithme (pour instagram on parle de shadowban)

ENGAGEMENT : Interaction générée par un utilisateur (quantifiable à différentes échelles)

REACH : capacité d’une information diffusée à toucher un nombre de personnes potentielles.

Les règles d’or du Hashtag

Le hashtag doit être cohérent avec le post ainsi que le contenu présenté. 

Ce dernier apporte un trafic personnalisé en fonction de la balise utilisée. Il est donc susceptible d’attirer et toucher plus de personnes avec un contenu cohérent. À l’inverse un hashtag qui n’a aucun rapport entre la publication et son utilisation sera beaucoup moins pertinent.

EXEMPLE : si tu publie un statut qui dit que tu travailles sur un nouveau projet mais que tu utilise le #Fitness. Ceux qui vont chercher le #Fitness ne vont absolument pas être intéressé par ton post il aura donc aucune visibilité par rapport à un #work !

Sur cette publication par exemple on retrouve le #Love qui doit sûrement vouloir dire que l’utilisateur doit aimer son engin. Mais le hashtag n’a absolument rien à voir avec le contenu et le post.

Les hashtags que tu vas utiliser sont forcément et doivent être en lien avec ton compte et ta thématique générale. 

C’est pour cela qu’il faut d’abord définir ta niche. Définir ton cadre d’activités et ses limites permettra d’évoluer dedans. Si le post d’une photo n’a rien à voir avec ton compte général et sa thématique le trafic que tu vas générer et l’engagement sera beaucoup moindre. 

Exemple : Si tu est Beatmaker et que tu joue sur l’humour dans tes posts, tu va définir une liste de hashtags en lien avec ces deux mots clé (beatmaker et humour). Tu vas donc définir ton activité et par le même biais tes hashtags

Les hashtag trop fréquents sont considérés comme SPAM pour l’algorithme d’Instagram ! 

Il est important de ne pas toujours utiliser les mêmes hashtags sur chaque publication. C’est pour cela que définir sa niche d’activité est primordial. Cela va permettre de cibler une liste de hashtag « de référence ». 

Le spam pour Instagram est direct, et à un impact très négatif sur les statistiques du compte et des publications. Elles sont donc en marge de l’algorithme.

Le nombre de hashtag par publication

Un débat qui déchire internet… Aucune méthode fiable à conseiller, les avis sont très partagés dessus ! Mais à cela on conseille un « ni trop ni pas assez ». Généralement, entre 5 et 15 hashtags par publication sont conseillés pour une porté optimale. 

Trop peu apportera un trafic léger voire inexistant. À l’inverse, trop de hashtags n’apportera qu’un trafic inadapté à la niche d’activité.

Adopter une utilisation optimale pour les Hastags

Les types de hashtags et ses utilisations théoriques

TRACTION : apporte du trafic de recherche et de découverte du compte. Il permet de toucher une large audience (pas forcément qualifiée) mais apporte plutôt du « volume ». 

Nombre de publications : +1M 

Exemple : #dj

CONTEXTE / LARGES : décrit le post, il attire une audience en lien avec la publication, mais pas forcément avec le compte.

Nombre de publis : 100k – 1M 

Exemple : #launchpadmkii

CIBLES : parle de ta niche de ton activité, ton contenu attira peu de visiteurs mais de manière très qualitative.

Nombre de publis: 5000 – 100k

Exemple : #frenchmusicans

BRANDING : on parle souvent d’un hashtag de marque, celui ci se démarquant des autres hashtag car il définit clairement votre niche.

NB : il est important de n’utiliser qu’un hashtag de branding par compte.

Ex : #FRFAM pour French Records

recap hashtags

Leur utilisation

A présent, que faire après les avoir repérés ? 

La stratégie va être d’organiser ses hashtags en GROUPES

Ces groupes vont être composés de 5 hashtags de chaque types. (5 de traction, 5 de contexte/large, 5 cibles + 1 de branding)

Ces groupes vont permettre de cibler de manière large l’audience : en apportant (chaque # à sa manière) une audience correspondante. 

  • Traction = fort trafic sans toucher une audience précise.
  • Contexte / large = audience ciblé sur le post.
  • Cibles = audience ciblée et qualitative (en dépit d’un large trafic) et en fonction du compte.
  • Branding = fan(s) potentiels.

Il est donc conseillé de faire la stratégie suivante : Faire ses 5 groupes de hashtags qui vont être utilisés successivement pour les publications.

  • Premier groupe: 5 de traction + 5 de contexte + 5 cibles 
  • Second groupe : 5 de traction + 5 de contexte + 5 cibles 
  • Troisième groupe : 5 de traction + 5 de contexte + 5 cibles 
  • Etc… 

Ceci afin de former 5 groupes (et pouvoir les alterner).

NB : il est important de ne pas mettre un hashtag plusieurs fois (ou un groupe) dans une publication. Un hashtag qui se répète pour Instagram est considéré comme spam (sauf pour celui de branding). Donc au total il faut 75 + 1 (celui de branding) hashtags différents.

L’objectif est donc d’alterner ses groupes afin de monter le reach (référencement) naturel du compte par ses hashtags.

La mise en place

Il faut définir un objectif réaliste sur chaque publication : 

Un objectif de découverte ? -> Faire découvrir le compte grâce à cette publication ?

Un objectif de fidélisation ? -> générer de l’engagement vis à vis de la fanbase ou en ajouter à celle existante ? 

À chacunes de ses problématiques devront s’adapter à ces objectifs : la limite de la théorie. En fonction de ses objectifs devront s’adapter nos groupes de hashtags : ce n’est pas une méthode fixe mais adaptable à l’envie ! 

Voici quelques exemples : 

Un objectif de découverte 

GROUPE : 7 de traction + 6 de contexte + 1 cible + 1 de branding

Pour faire découvrir le compte, il faut un trafic important : augmenter le nombre de hashtags de traction et contexte (+ grosse portée au détriment de la fidélisation)

Un objectif de fidélisation :

GROUPE : 3 de traction + 6 de contexte + 5 cibles + 1 de branding

Fidéliser son compte Instagram et son audience revient à utiliser des hashtags peu visibles mais qui vont permettre d’acquérir un trafic personnalisé. 

NB : toujours bien utiliser les 4 types de hashtags dans chacuns des 5 groupes formés.

En résumé

Utiliser les hashtags de manière efficace revient à : 

  • Cibler l’audience et son objectif voulu
  • Choisir ses hashtags appropriés et former les groupes 
  • Les adapter en fonction de l’objectif 

Les erreurs à éviter

Dans cet article nous avons vus comment utiliser de manière efficace les hashtags. Mais il existe des hashtags bannis par l’algorithme à ne surtout pas utiliser. Parmi eux, on compte tous les #like4like #follow4follow (mise en avant artificielle et Instagram pénalise beaucoup cela). Il est également conseillé d’éviter les hashtags beaucoup trop généraux #dj ou #music 

Voici une liste (non exaustive) de ces hashtags bannis : https://mathieubolomey.com/2018/03/20/instagram-les-hashtags-bannis-de-lalgorithme-2018/ 

Les hashtags sont seulement utilisables sur des publications. Les erreurs suivantes sont à éviter : 

  • Modifier la liste de hashtags après publication (ou en retirer).
  • Les hashtags en commentaire sont inutiles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.