fbpx
DJ

Comment atteindre ses premiers auditeurs en tant que DJ – producteur

Pour un artiste débutant se concentrant sur sa musique, il est parfois compliqué de débarquer dans le monde du marketing afin de créer sa communauté d’auditeurs et de gagner en visibilité. Car, si de premier abord, il semblerait que pour une personne ayant travaillé plusieurs centaines d’heures, une reconnaissance de la part du public semble évidente. Malheureusement… Spoiler Alert! Ça ne marche pas comme ça.

On récapitule donc les étapes qui vous permettront d’avoir une première communauté autour de votre projet musical, et de pouvoir lancer des projets plus ambitieux.

Faire de la bonne musique

Alors oui, clairement, ça semble évident pour la plupart des gens. Mais je crois qu’une piqûre de rappel ne fera pas de mal.

Combien de fois j’ai entendu un DJ débutant me demander comment être signé sur Spinnin’ Records alors même qu’il n’avait aucune notion de ce qu’est le mixage… Je le répète souvent mais PRODUISEZ PAR PASSION! Et surtout pas par appât du gain, car c’est loin d’être la solution la plus simple pour générer des revenus. Si c’est votre objectif, changez de domaine.

Maintenant soyons pragmatique. Un bon producteur DOIT être reconnu et récompensé pour son travail. Et sachez le, c’est beaucoup plus simple de se vendre avec des tracks nombreuses et de qualité. Donc, bossez vos prods et vos DJ Sets (avec des mashups, edits, etc…). C’est pas comme si ce site manquait de contenu dans ces domaines!

Prendre contact avec des personnes du milieu

Le monde de la musique électronique est en constante expansion depuis plusieurs dizaines d’années, à tel point qu’aujourd’hui vous avez forcément dans votre entourage quelqu’un qui est DJ/Producteur, ingénieur du son, rédacteur, manager, etc… 

La bonne nouvelle, c’est que n’importe lequel de ces profils peut vous apporter quelque chose afin de faire grandir votre communauté. La mauvaise, c’est qu’ils sont déjà tous très sollicités. Vous devrez donc vous démarquer des autres afin de prouver votre valeur aux yeux de vos divers interlocuteurs. Que que soit le type de profil que vous recherchez, vous devrez faire en sorte de développer une sorte de relation gagnant / gagnant où chacun peut apporter quelque chose à l’autre.

DJ/Producteurs

À qui s’adresser ?

Évidemment, vos collègues DJs seront vos premiers interlocuteurs. Ils pourront vous donner des conseils pertinents, adaptés à votre profil. Tant au niveau de la production que du marketing.
Cependant, hors de question de prendre contact avec eux en leur demandant d’emblée : “hé tu peux partager mon dernier son STP?”. Même si la qualité de celui ci est excellente, ce n’est pas dans l’intérêt des DJs et/ou producteurs de partager tout et n’importe quoi. Premièrement car il a déjà la promo de ses propres titres et événements à gérer. Et mettre en avant un titre, par exemple en le repostant sur Soundcloud, pourrait nuire a la mise en avant de ses propres titres. De plus, sa communauté le suit car elle aime sa musique et son style. Le fait de partager des sons différents pourrait déplaire à certains de ses fans et lui faire perdre en crédibilité. Tout ça pour aider un inconnu, ce n’est clairement pas intéressant.

Inutile aussi, bien évidemment, d’envoyer un mail à un DJ reconnu, sans avoir vous même un projet clairement établi ou une précédente interaction avec lui (exception faite des mails de démo qui entrent dans une catégorie que nous détaillerons plus tard dans cet article). 

Comment faire ?

Et bien commencez petit! C’est à dire que vous devez prendre contact avec des DJs locaux, à votre échelle, qui ont un projet que vous trouvez intéressant. Essayez de prendre contact avec eux directement. Que ce soit en soirée ou dans un événement dédiés aux producteurs (Dancefair, ADE…). Faites un mail poli ou vous pouvez leur demander un feedback sur votre dernière track, ou tout simplement vous présenter et leur transmettre votre intérêt et vos encouragements dans sa carrière musicale. On ne le dit jamais assez mais ce genre de message nous fait toujours extrêmement plaisir! 

Communautés dédiées

Des tas de groupes Facebook, forums ou serveurs de chat (coucou Discord) destinés aux producteurs sont apparus ces dernières années. Ils sont pour la plupart totalement gratuits. Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas créer de liens. Même si vous habitez au fin fond de la campagne. 

Labels

À l’inverse des DJs/Producteurs, les labels ont du temps à consacrer pour de nouveaux artistes, et les recherchent continuellement. N’hésitez donc pas à les contacter et à leur envoyer vos dernières prods si vous êtes confiants sur leur qualité. 

L’avantage de signer vos productions sur des labels de musique, c’est qu’ils vous donnent une certaine crédibilité au sein du milieu. De plus, ils se chargeront probablement d’une partie de la promo de votre release, mais nous verrons ceci plus loin…

Pour notre part, on vient de lancer un partenariat avec le label de French Records, n’hésitez pas à leur envoyer vos démos, ils sont cools ! 

Managers, directeurs artistiques

Pour le coup, la logique voudrait que ce soit plutôt eux qui vous trouvent lorsque votre communauté et votre projet arriveront à maturité. Mais si vous avez parmis vos amis des managers, directeurs artistiques de clubs ou de labels… Leurs conseils et contacts vous seront précieux. Ils sont souvent les personnes les mieux implantées.

Ils pourront également vous aider sur le long terme en vous permettant de jouer en clubs ou festivals et vous aider à monter en notoriété. Dans un premier temps au niveau local, puis à plus grande échelle. Ils suivront votre carrière musicale s’ils y voient un intérêt et s’ils considèrent votre projet comme étant prometteur. 

Les autres personnes du milieu

Gérants de chaînes youtube de promotion, community managers, ingénieurs du son, journaliste musical ou juste simples passionnés… toutes ces personnes ont un point en commun. Ils écoutent beaucoup de musique, pourront vous donner des retours pertinents et vous mettre en contact avec d’autres personnes. Ne négligez personne, chacun a sa propre vision de la musique et sa propre expérience. Et chacun peut vous faire avancer dans le cadre d’une relation saine (comprendre : ne pas se servir de la personne uniquement dans l’objectif d’évoluer professionnellement). 

Que ce soit par des partages de vos sons, des conseils, des mises en relation… Intéressez vous à chacun de ces nouveaux contacts.

Influenceurs

Les influenceurs ont un public que vous pouvez utiliser. Si un influenceur utilise votre musique dans son contenu, son public pourrait aimer ce qu’il entend et Shazam le titre, ou cliquer sur le lien vers ce son, et ainsi faire partie de votre propre fanbase.

Twitter

Collaborer

Ce conseil semble le plus évident pour agrandir sa fanbase. Mais la réelle question est : avec qui? 

De la même façon que les contacts, chercher des collaborations avec des producteurs ayant un profil proche du vôtre ou une taille d’audience similaire. Il est plus simple de collaborer avec une personne ayant un style musical similaire au votre, mais une personne ayant un style différent peut amener une toute nouvelle audience à découvrir votre musique. Ne négligez donc aucune de ces possibilités. 

Cependant, établissez une relation amicale avec l’autre producteur avant de commencer à produire une collaboration. Car si vous proposez une collab à un artiste sans connexion préalable, principalement si celui ci possède déjà sa notoriété, votre proposition va être noyée parmi les messages de fans. 

Reste à produire ensemble. Probablement le thème d’un article à venir!  

Utiliser des services dédiés

De nombreux services existent pour faciliter la prise de contact entre producteurs ou permettre de toucher une plus large audience avec sa musique. Il y en a beaucoup trop pour tous les présenter, mais notre attention se porte principalement sur certains que nous allons détailler ici.

Chaînes de promotion & repost

Certaines chaînes Youtube et comptes Soundcloud sont créées dans le but de publier ou reposter des productions. Ceci leur permet d’atteindre une audience importante tout en ayant un grand nombre de contenu de qualité dans un genre musical défini. 

Notez que l’abondance des tracks électro font que la concurrence est souvent rude pour profiter de la visibilité de ces chaînes. Encore une fois, vous devez vous démarquer par la qualité de vos productions !
Parmi les chaînes les plus connues, on trouve entre autres Electro Posé, Selected., M. Suicide Sheep, Trap Nation… Certaines d’entre elles exploitent leur croissance pour devenir par la suite de véritables labels, à l’instar de Future House Music par exemple.

Playlists Spotify

De la même façon que pour les reposts, être sur les playlists Spotify donnera une certaine visibilité à vos productions. Cependant, un titre n’étant pas aussi aisé à publier sur Spotify que Youtube ou Soundcloud, certaines précisions doivent être apportées. 

Vous devez avoir les droits de gestion sur votre compte Spotify Artists et être noté comme artiste principal. Les tracks à soumettre doivent l’être avant leur release date (7 jours avant semble un bon délai). La soumission de votre track ne signifie pas par ailleurs que celle ci sera automatiquement acceptée, un service est chargé de la validation ou non de votre track. Enfin, la soumission aux playlists Spotify est totalement gratuite. Vous pouvez également payer pour être playlisté sur certaines playlists privées, mais ce n’est pas ce que nous vous recommandons. Ces playlists privées n’auront pas le même impact que les playlists officielles. 

Echanges de repost

Ici nous aborderons principalement le service RepostExchange, car il s’agit d’une des références et c’est celui que nous avons le plus utilisé et dont nous avons la meilleure connaissance. Il permet de gagner rapidement en nombre de lectures, likes et followers par un système d’échange de reposts. 

Ce service est très simple d’utilisation : 

  • Connectez-vous avec SoundCloud
  • Consultez la page « Browse Campaigns »
  • Repostez des tracks que vous aimez jusqu’à ce que vous ayez atteint 50 crédits minimum. (chaque repost vous donnera un nombre défini de crédit en fonction de votre notoriété sur Soundcloud).
  • Démarrer une campagne avec l’un de vos propres tracks, celle ci sera repostée par  les utilisateurs. Cela vous coûtera plus ou moins de crédits en fonction de la notoriété du producteur repostant le son.

Follow to download

Ici aussi, plusieurs plateformes sont utilisés, on peut citer parmi elles Hypeddit, ToneDen, Hive ou TheArtistUnion. 

Le concept est simple, plutôt que de mettre en vente une track sur les différentes plateformes de vente telles que Beatport, Apple music ou encore Amazon, le morceau est mis à disposition des auditeurs gratuitement en échange d’un like,un abonnement ou un repost sur les réseaux sociaux de l’artiste.

L’intérêt principal de ce système pour l’artiste est bien entendu la fidélisation de son audience. À l’heure ou la musique est de plus en plus consommée de manière éphémère, l’intérêt de ce système est double. Tout d’abord, comme expliqué précédemment, l’auditeur vous suivra d’une façon ou d’une autre sur vos réseaux s’il apprécie votre musique. De plus, le fait d’avoir téléchargé votre musique sur son pc ou téléphone l’amènera probablement à la réécouter plus fréquemment que s’il devait à chaque fois retourner sur votre profil Soundcloud, et remonter sur plusieurs années de musique et de reposts pour retrouver ce titre en particulier.

Malheureusement, comme expliqué précédemment, de nos jours, avec le développement des services de streaming audio tels que Spotify et Deezer, de moins en moins de personnes téléchargent de la musique. Ces services peuvent donc être utiles uniquement en ce qui concerne une partie assez restreinte de votre audience.

Autres… 

Des plateformes telles que Soonvibes ou Spinnin’ Records Talent Pool sont intéressantes pour plusieurs raisons : 

  • Obtenir des feedbacks sur vos productions (avec une qualité relative en ce qui concernent les utilisateurs du site, mais les feedbacks pros sont extrêmement qualitatifs). 
  • Gagner en visibilité et avoir des opportunités grâce aux remix contests et autres concours DJs.
  • Découvrir de nouveaux artistes et pourquoi pas tenter de créer des contacts avec eux.
DJ Festival

Sortir un maximum de musique

Bien entendu, l’activité d’un producteur passe en priorité par le fait de diffuser sa musique. Il a donc le choix entre plusieurs types de releases. 

Release sur un label

Le label est le moyen “standard” de sortir son morceau. Actuellement les labels paraissent soit inaccessibles, soit inutiles aux producteurs, mais ils peuvent s’avérer extrêmement utiles malgré tout. Avant de voir les avantages et inconvénients de ces structures, il peut être utile de se rappeler que les labels sont des entreprises à part entière ou des associations dans certains cas. En tant que tel, un label a donc un objectif de rentabilité, ou à minima un objectif de progression, et ne fera jamais la diffusion et/ou la promotion de votre titre sans attendre de contrepartie.

Les labels établis

Le premier cas est celui des labels reconnus internationalement. On parle ici de poids lourds de l’industrie dans le style de Spinnin’ Records, Revealed Recordings, Dim Mak Records et bien d’autres. Ces labels sont vus comme le Graal pour de nombreux producteurs et signer sur l’un d’entre eux permet une grande reconnaissance dans le milieu… La contrepartie, c’est que ces labels reçoivent littéralement des milliers de sons par jour. ils se doivent d’être extrêmement sélectifs, tant sur la qualité d’un morceau que sur l’originalité et la notoriété potentielle du producteur. En tant que débutant, vous pouvez donc oublier l’idée de signer sur ces labels pour le moment.

Les labels émergents

Voici une solution plus accessible, et envisageable pour les nouveaux producteurs. Cependant, il ne s’agit pas toujours d’une bonne idée. 

En effet, ces labels n’ont parfois comme seul objectif de profiter de votre fanbase. Ils peuvent donc parfois simplement diffuser votre son, et profiter de votre promotion auprès de votre audience pour toucher tout ou partie des revenus générés par la vente du titre. Pire ils peuvent parfois vous demander de payer pour release votre titre. 

En résumé, vous avez passé du temps à produire un son que vous considérez comme qualitatif. vous en faites la promotion, vous payez pour que le label le diffuse, et vous ne touchez même pas la totalité des royalties. Belle arnaque non? 

Heureusement, ce n’est pas le système de fonctionnement de tous les labels. Certain des labels émergents n’ont pas encore les moyens d’engager une promotion payante de votre morceau, mais travaillent dans une optique à plus long terme.  Orientez vous vers ceux ci qui cherchent davantage à instaurer une relation gagnant-gagnant. Vous pourrez donc tirer parti de leur fanbase et eux, de la vôtre. Et ainsi, vous aurez une promotion correcte sur votre track. Faites donc des recherches sur le label afin de vérifier que celui ci est considéré comme fiable dans la communauté.

Auto promotion

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans les labels, vous pouvez également diffuser et promouvoir votre titre par vos propres moyens auprès de votre audience. 

De nombreux services permettent aujourd’hui de diffuser vous même. Tunecore, Distrokid, iMusician… toutes ces offres permettent de placer votre titre sur toutes les plateformes de streaming et de vente à un coût très raisonnable. Nous ne ferons pas ici de comparatif entre ces différents services mais un article dédié pourrait apparaître sur le site à l’avenir. 

Si vous n’avez strictement aucune notoriété pour le moment, que vous pensez que cet argent serait jeté par les fenêtres, ou que votre track est un remix non officiel (bootleg), vous avez également la solution de sortir ce son uniquement sur les plateformes gratuites. Ceci implique bien entendu de ne pas le monétiser. Mais on ne cherche pas encore à rentabiliser financièrement un projet dans cet article. Vous profiterez ainsi de la notoriété du son original, et qui sait, peut être également du support de ou des artistes. 

Garder contact avec ses premiers auditeurs

Vous le savez surement, les personnes qui vous suivent depuis le début de votre carrière seront vos plus fidèles fans si vous réussissez dans votre carrière musicale. 

C’est pourquoi il est intéressant de rester en contact avec eux. Et même, pourquoi pas, leur permettre d’accéder à du contenu spécifique de votre part. De nouveaux projets en avant première, des mashups exclusifs ou encore des contenus complémentaires en rapport avec votre univers… Ces auditeurs pourront vous soutenir, partager vos news sur leurs réseaux sociaux. Ils seront également les premiers a faire votre promotion en partageant vos nouveautés sur les réseaux sociaux ou même grâce au bouche à oreille.

Soyez actif sur les réseaux sociaux

Postez en quantité suffisante

Comme précisé ci dessus, votre présence sur les réseaux sociaux facilite le contact avec vos fans et vous rend plus accessible. Mais ce n’est pas là le seul intérêt. En effet, Les algorithmes de la plupart des réseaux sociaux, bien que mis à jour régulièrement, gardent parmi leurs critères principaux de mise en avant la régularité de l’utilisateur. Concrètement, plus vous postez, plus vous serez mis en avant. Donc plus vous obtiendrez d’interactions avec les personnes qui vous suivent, ce qui vous mettra encore davantage en avant. Cette boucle de rétroaction permet parfois de voir des profils sortir du lot en quelques semaines/mois. Mais elle est en général plus pénalisante pour les personnes préférant se concentrer sur des tâches différentes (comme par exemple la production). Le fait de poster des contenus de façon moins régulière aura pour conséquence de ne pas mettre en avant vos contenus principaux.

La qualité doit rester le critère n°1

Cependant, Il ne faut pas sacrifier la qualité au profit de la quantité. Les profils postant du contenu sans intérêt dans le seul but d’être mieux référencé n’auront pas le résultat attendu. Tout simplement puisque, comme indiqué précédemment, la mise en avant facilite les interactions avec vos fans. Donc, la faible qualité de vos posts réguliers risques de ne générer que très peu d’interactions. Donc peu de mise en avant.
Trouvez donc un juste milieu entre régularité et qualité de vos posts.

Network DJ

(BONUS) : Le Coaching

Certains organismes permettent de faire du coaching d’artistes. Autant sur la partie production que marketing autour de votre projet musical. Pour les anglophones on peut penser à Artist Coaching by Joeysuki ou TeamMBL entre autres. Ces coachs ont généralement un carnet d’adresses et une communauté conséquente. Ils pourront donc faciliter votre mise en relation avec d’autres personnes du milieu. Si vous avez un budget suffisant, nous vous conseillons cette solution.
Notez aussi que nous proposons régulièrement des coachings avec EDMProduction.fr

Si vous êtes intéressés et que vous souhaitez profiter de ce service, ou obtenir plus d’informations à ce sujet, nous vous invitons à nous contacter directement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.